Perspectives

Kabbale et culture

Présentation

Kabbale & sciences

Kabbale &  ésotérisme 

Kabbale & culture


Cinéma & télévision

 
  Pi
 
  der Golem

"Pi" (1998) film américain de Darren Aronofsky. L'itinéraire de Max, mathématicien génial qui cherche à resoudre le mystère lové dans les décimales du nombre Pi. Un film en noir et blanc, percutant, profond et original qui doit beaucoup à la mise en scène décoiffante d'Aronofsky. Les thèmes du génie et de la quête du sens y sont abordés. La kabbale y apparaît à travers les sombres discours de kabbalistes assoiffés de pouvoir. A noter une scène remarquable dans laquelle les principes de la gématrie sont exposés.

 

"Der Golem" (1920) film allemand de Paul Wegener et Carl Boesse. Au coeur du ghetto de Prague, un rabbin tente de donner vie à une créature modelée dans l'argile. Ce film muet est considéré comme un chef d'oeuvre de l'expressionisme allemand. C'est le plus connu des films illustrant le mythe du Golem. Son nom complet est "Der Golem, wie er in die welt kam" (le Golem, comment il vint au monde).

 
  Neon Genesis Evangelion
 
  le Golem

"Neon Genesis Evangelion" série télévisée (dessin animé) de Hideaki Anno, tirée du manga éponyme de Sadamoto. Dans un futur post-apocalyptique, des adolescents contrôlent des Evas (sorte de robots sensibles) afin de lutter contre les Anges. Quelques internautes ont signalé l'existence de ce manga qui s'inspire librement et fortement de la kabbale : un arbre des sephiroth apparaît dans le générique, certains protagonistes (humains ou créatures surnaturelles) ont des noms tirés de la Bible ou du Zohar, etc. Pour en savoir plus : un site de fan de la série

 

"Le Golem" (1936) film franco-tchécoslovaque de Julien Duvivier. Une créature d'argile est réveillée et sème la panique dans le guetto juif de Prague. Ce film en noir et blanc offre une autre illustration du mythe du golem. On y retrouve les thèmes chers à Duvivier comme la claustration et la trahison.